Retour aux articles

Activité team building et coaching d’équipe

Activité team building et coaching d’équipe sont souvent confondus. Il est vrai que ces deux activités s’adressent à la même cible : une équipe. Pour nous, une équipe, c’est un groupe de membres plus le leader de l’équipe, qui ont des objectifs communs. Nous privilégions les équipes à taille humaine. Par exemple le comité de direction de 4 à 8 personnes, le groupe projet d’une douzaine de personnes. De telles équipes présentent l’avantage de permettre rapidement les échanges authentiques. Dans un groupe de cette taille, on est sûr de pouvoir garantir des temps d’échange de qualité pour chacun sur une journée. Il nous arrive cependant d’accompagner des groupes plus conséquents et nous adaptons alors notre processus d’intervention en conséquence.

Activité team building avec D'un pas Décidez, une méthode innovante de coaching d'équipe pour accompagner des comités de direction ou équipes managériales

Activité team building

L’expression anglaise « Team building » pourrait se traduire littéralement par « Construction d’équipe » qui avouons-le ne sonne pas très bien. Cela sous-entend une vision quasi mécaniste des relations humaines, comme si construire une usine et une équipe étaient du même ordre ! Cette approche mécanique est en tout cas bien loin de notre pratique. En effet, l’établissement de relations humaines de confiance, sincères et durables, ne relève pas du jeu de construction !

On traduit parfois aussi par « renforcement de la cohésion », ce qui va nous permettre une passerelle vers le coaching d’équipe, car derrière « renforcement de la cohésion » entend la formulation d’une demande. Notons tout d’abord ce que cette dernière traduction laisse entrevoir. Il s’agirait, arrivant de l’extérieur, de renforcer la cohésion d’un groupe. On voit bien l’image d’une pression extérieure s’imposant à l’équipe et forçant les rapprochements. Cette vision de l’activité team building exerçant une pression extérieure est pour le coup très loin de notre approche.

Force est de constater que nos clients sont devenus méfiants d’une activité team building où le côté ludique, sportif ou culturel domine. Mentionnons par exemple la traditionnelle course d’orientation ou chasse au trésor qui sont, encore une fois, bien loin de notre pratique de l’activité team building. On pourra se référer à cette page Wikipédia à propos de l’activité team building. Des notions comme « jeux de management » ou « parc d’attraction » sont clairement mentionnées !

Accordons cependant des bénéfices à court terme des ces pratiques : des échanges informels entre collègues, sortir du cadre quotidien usuel, le plaisir de participer à l’activité proposée… tout cela concourt à partager des émotions positives et à vivre un bon moment ensemble. Mais que se passe-t-il après quelques jours, alors que la situation professionnelle n’a pas bougé d’un poil et qu’aucune décision de changement n’a été prise par l’équipe ? Pas grand-chose, a-t-on envie de répondre, et c’est bien normal. Une activité team building réussie a donc généralement les vertus suivantes :

  • Passer un moment agréable entre collègues
  • Se connaître un peu mieux, pour ceux qui ont envie de s’ouvrir un peu plus que d’habitude
  • Se sentir reconnu si l’on vit cette journée comme un cadeau de l’entreprise

Mais attention aux risques d’ostracisation : non, nous n’avons pas tous envie de sauter en parachute ou de marcher dans la boue jusqu’à la taille ! Et refuser de participer à une activité team building qui n’a rien à voir avec mon travail mais qui touche à une limite personnelle ne devrait pas être source de problème, comme cela arrive parfois.

 

Coaching d’équipe

Comme on l’a vu, le client en quête d’activité team building cherche avant tout à acheter une journée d’activité. Le rapport au temps est un bon moyen pour distinguer team building et coaching d’équipe. Dans le premier cas on parle d’un évènement, ponctuel donc, et dans le second on s’engage plutôt dans un processus d’accompagnement de l’équipe.

Deux dimensions essentielles émergent quand on parle de coaching d’équipe : le point de départ est une demande, et la démarche va s’inscrire dans le temps. C’est la plupart du temps le leader qui est demandeur, mais il est important que la demande vienne de l’équipe elle-même. On distinguera donc le contrat commercial, de client à prestataire, et le contrat de coaching d’équipe, entre l’équipe et le ou les coachs. On retrouve parfois une demande de renforcement de la cohésion comme évoqué précédemment. Mais le premier travail du coach d’équipe va être de creuser la demande, avec le leader d’abord, puis au contact des membres de l’équipe eux-mêmes, pour converger vers une demande collective où chacun prend sa part de responsabilité. Les moyens mis en œuvre dans cette première phase d’intervention sont divers :

  • Interview du leader
  • Interviews des membres de l’équipe en individuel
  • Questionnaire écrit
  • Atelier en commun pour converger vers une demande collective

Quand la demande est finalisée, le processus peut se prolonger en activant différents moyens d’intervention :

  • Immersion : le coach est parfois présent en réunion durant les travaux réguliers de l’équipe, il adopte une posture d’observateur non acteur, et restitue ses observations à chaud en fin de réunion
  • Séminaire au vert : l’équipe sort de son rythme et de son cadre de travail, et le coach anime une ou des journées de prise de recul et de traitement des sujets à enjeux. C’est l’outil idéal pour faire émerger les sujets qu’on ne traite pas au quotidien, pour réguler des relations qui pourraient se tendre sinon…
  • Atelier de résolution de problème : l’équipe a identifié des problématiques sur lesquelles elle aimerait avancer : le coach adopte la posture d’animateur / facilitateur pour faire émerger des voix de solutions
  • Coaching individuel : un membre de l’équipe aura peut-être besoin d’effectuer un travail spécifique, en dehors du collectif. C’est parfois aussi le cas du leader, qui prend conscience de son rôle et de l’impact de son style sur la vie de l’équipe.

 

Activité team building et coaching d’équipe avec D’un pas Décidez

Dans notre pratique avec les équipes, le curseur est clairement positionné du côté du coaching d’équipe. D’un pas Décidez innove cependant en proposant la pratique du coaching d’équipe en pleine nature et en marchant. La pratique en pleine nature force la comparaison avec l’activité team building, mais cette comparaison s’arrête là. En effet, la nature ne sert pas de réceptacle à une activité de plein air mais sert à faciliter la profondeur d’échanges authentiques. De même, la marche à pied n’est pas là pour générer une activité physique mais pour créer une mise en mouvement physique et mentale servant à favoriser l’agilité des idées !

Si cette approche vous intéresse notre service de coaching d’équipe, JADE AIR est présenté sur cette page.

Pour juger de l’efficacité de notre méthode Outdoor Coaching, voici quelques équipes qui ont témoigné suite à une journée de coaching d’équipe avec D’un pas Décidez. 

Enfin, de façon amusante, on pourrait retrouver l’activité team building dans la panoplie d’intervention du coach d’équipe. Il arrive en effet qu’une équipe ait tout simplement besoin et envie de célébrer une réussite : un projet bouclé avec succès, des chiffres records pour l’année qui s’achève… Il ne s’agit plus de renforcer la cohésion en activant une pression extérieure, mais bel et bien de fêter un succès pour repartir de plus belle !

Prenez contact avec nous si vous voulez en savoir plus sur notre méthode innovante d’accompagnement des équipes !