Retour aux articles

Pourquoi le coaching de dirigeant ?

Nous rencontrons souvent des dirigeants d’entreprises qui nous questionnent : « Quels sont les thèmes les plus souvent abordés en business coaching ? ». Questionner son éventuel futur coach permet de collecter de l’information, de faire connaissance, de se rapprocher. La confiance qu’un client va donner à son coach est au cœur de la relation en devenir, et la confiance, ça se mérite ! On devine le besoin de comprendre pour certains, de se rassurer pour d’autres, ou encore de challenger pour voir… « Le coaching est-il vraiment une solution pour moi ? ». Ou bien : « Mon questionnement est-il légitime ? ». Ou encore « Est-ce le bon business coach pour moi ? »…

Comment répondre ?

Dresser la liste des sujets abordés en business coaching, c’est presque nier l’essence même du métier. Grande est l’envie de répondre : « Mais chaque client est unique ! Il n’y a jamais deux accompagnements identiques ! ». Cette facette de la réalité du coach de dirigeant est toutefois peu audible : cette réponse n’est ni apprenante ni rassurante pour quelqu’un qui cherche de l’information pour prendre une décision. Alors bien sûr, on peut tenter de partager un peu d’intelligence en s’inspirant des nombreux ouvrages traitant du coaching et de notre propre expérience avec de nombreux dirigeants d’entreprise.

 

Trois bonnes raisons pour un dirigeant de faire appel à un business coach

Le coaching de dirigeant s’avère très efficace à trois carrefours particuliers du parcours professionnel :

  • Quand le dirigeant fait face à un nouveau défi : une prise de fonction, le rachat d’une entreprise, le lancement d’un projet important… Le coach est alors activé comme un soutien, un interlocuteur qui va permettre de garder le cap et de sécuriser le déploiement…
  • Quand le dirigeant fait face à une difficulté : un risque, un conflit, un changement brutal dans l’environnement… Le coach est alors une nouvelle ressource pour tenir, et prendre de bonnes décisions face aux nouvelles questions engendrées par la crise.
  • Quand le dirigeant ressent une perte de sens : rien de grave, tout va plutôt bien, mais on se demande où tout cela nous emmène, si c’est vraiment ce que l’on veut pour les vingt ans qui viennent… Le coach permet alors un travail sur le sens qui n’est pas évident à mener sans un interlocuteur…

En caricaturant, on pourrait résumer ainsi : je fais appel à un coach quand ça va vraiment bien, quand ça ne va pas trop, ou quand je ne sais plus si ça va ou pas !

Une autre opportunité de coaching de dirigeant, moins classique, est activée par nos clients : nous la voyons comme une action régulière de prévention. Tout va bien, pas de questionnement nécessitant un travail de fond, mais juste l’envie de s’offrir régulièrement un temps de qualité pour prendre de la hauteur et revenir à l’essentiel. Par exemple s’offrir une journée JADE OR par trimestre répond parfaitement à ce besoin. En tant que coach, c’est à ce besoin là que nous répondons quand nous rencontrons notre superviseur régulièrement.

 

Trois autres bonnes raisons pour un dirigeant de faire appel à un business coach

Voici une autre manière d’aborder la question des raisons qui amènent nos clients à nous solliciter. Il s’agit d’explorer et de trouver réponses à des interrogations (plus ou moins précises en début d’accompagnement) dans un des trois champs suivants :

  • Le regard que je porte sur moi-même : suis-je légitime ? ai-je suffisamment confiance en moi ? qu’évoque pour moi le concept « d’estime de soi » ? … Le coach est alors choisi pour interlocuteur afin de mieux se connaître et mieux s’apprécier, afin aussi de décider de changer ce que l’on a envie de changer. Connais toi toi-même
  • Les relations que je vis avec les autres : qu’il s’agisse de certaines personnes, d’un type de personnes, ou des autres en général. Les échanges porteront donc sur ce qui se joue dans les relations interpersonnelles.
  • Mon rapport au monde : quelle est ma place ? qu’est-ce qui fait sens ? quel est mon rapport au temps ? … La question du sens se retrouve au cœur de l’échange.

Moi, moi et les autres, moi et le monde, pourrait-on résumer. Le coaching de dirigeant est effectivement un accompagnement qui place le client au cœur des échanges, et le thème choisi par ce dernier lui appartient.

 

Et encore trois autres bonnes raisons pour faire appel à un coach de dirigeant

Si l’on change de nouveau de point de vue, on pourrait solliciter le modèle Process Communication (vous pouvez avoir un aperçu de Process Communication à travers cet article) pour tenter d’élaborer une nouvelle typologie de raisons d’engagement dans un coaching. Prenons par exemple le concept de filtre de perception. Nous voyons tous le monde à travers nos propres lunettes comme l’explique fort bien F. Delivré au sujet de la notion de cadre de référence. Prenons par exemple trois des six filtres de perception décrits en Process Communication.

  • Les émotions : celles qui me submergent ou bien celles dont je suis coupé(e), par exemple. Les situations vécues par le client et qu’il rapporte en séance vont lui permettre de prendre du recul et de mieux ressentir l’intérêt d’être connecté en toute conscience à son registre émotionnel.
  • Les opinions : celles auxquelles on croit tant qu’on en oublie qu’elles relèvent du registre de la croyance, et ne sont donc pas universellement partagées. Ou bien celles tellement ancrées que nous sommes prêts à endurer des situations au-delà du raisonnable pour ne pas avoir à les remettre en cause… Analyser ces enjeux sous un angle rationnel dépassionné peut ouvrir des voies de progrès.
  • Les actions : celles qui contribuent au but et les autres, celles menées pour elles-mêmes, celles qu’il est si excitant d’engager et qui font passer au second plan les risques pour soi ou pour les autres… La séance sera le lieu privilégié où l’action s’interrompt, la prise de recul favorisant les décisions réfléchies avant de replonger dans l’action.

Trois registres bien distincts, parmi les six proposés par le modèle Process Communication. Et rajoutons le luxe de s’offrir un coaching pour explorer ses rêves et renforcer les chances de les transformer en réalité !

 

9 bonnes raisons pour un dirigeant de faire appel à un business coach

En synthèse, le coaching individuel est un bon moyen pour accélérer et sécuriser la prise de décision face à une situation à fort enjeu. Voici donc neuf bonnes raisons d’activer la ressource que représente un coach à vos côtés. Neuf et non dix, y aurait-il eu un oubli ? En fait non, comme souvent, il est bon de garder le meilleur pour la fin :  LA raison, la meilleure, l’unique, celle qui est la plus importante, celle qui peut changer le cours de votre vie professionnelle : la vôtre !

Ce message vous a convaincu de faire un premier pas dès aujourd’hui pour vous mettre concrètement en chemin ? Prenez contact avec nous !

Si vous souhaitez faire un commentaire ou apporter votre témoignage, vous pouvez le faire ici.